Qui a dit que les lesbiennes n’aimaient pas la bite ? En prime de s’adonner à un plaisir de pénétration avec un gode-ceinture, ces deux salopes profitent à fond des joies de la baise… Entre gorge profonde, fétichisme des pieds, plaisir du cunnilingus ou encore sodomie, rien n’arrête ces deux grosses cochonnes du sexe.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *